Détérioration de la sécurité en 2020 selon un rapport de monitoring de la MIJAS Asbl

0 / 32

En 2020, la sécurité des populations de la province du Sud Kivu en général et celle de la population d’Uvira en particulier s’est détériorée davantage comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport de monitoring fait par l’organisation MIJAS ASBL et portant sur les cas d’insécurité enregistrés au courant de l’année précitée.

Selon ce même rapport, les activités de groupes armés et les opérations militaires de l’armée Congolaise pour traquer ces groupes armés ainsi que d’autres conflits communautaires continuent à déplacer des populations, perturbant leurs moyens d’existence, principalement les activités agricoles dans les hauts plateaux.

Avec l’avènement des catastrophes naturelles telles que des inondations riveraines et costales en milieux urbaines, les conséquences humanitaires exacerbées par un contexte social tendu ont été répertorié par le présent rapport pour inciter les instances de prise de décision y compris ; les autorités militaires, civiles et judiciaires à prendre leurs responsabilités en main pour la paix et bien être durable

Ci-dessous ; le rapport de la MIJAS ASBL sur les cas d’insécurité à Uvira en 2020 à lire en intégral et à ouvrir en cliquant sur la bannière.

binary comment

Related Posts