UVIRA: la deuxième phase de campagne de vaccination contre le cholera était satisfaisante

0 / 51
UVIRA: la deuxième phase de campagne de vaccination contre le cholera était satisfaisante

Après une première campagne de vaccination contre le cholera assez contestée, une deuxième phase a été lancée ce lundi 28 septembre 2020 dans la ville d’Uvira.
Cette campagne saverait tres importante afin de proteger la population contre la flambée des cas devastataires de cette épidémie.
Cependant, la mauvaise communication serait à la base de l’échec de la première phase de vaccination.
Au début de cette deuxième phase, le Docteur Claude Bahizire, Chargé de Communication de la Division Provinciale de la Santé s’est montré optimiste:
« Je crois que par rapport à la première phase, c’est une satisfaction, on sent que la population est prête à recevoir ce vaccin. On comprend enfin que cette dernière n’avait pas une mauvaise volonté pour contester la phase précédente. Nous avions débuté la sensibilisation avec retard », s’est ainsi exprimé Dr Claude Bahizire au micro de la Radio le Messager du Peuple (le jour du lancement de cette campagne, ndlr).
La campagne avait une cible élargie et accompagnée d’une stratégie de porte à porte. La vaccination devrait toucher la catégorie des personnes âgées d’un an et plus. C’est maintenant que le Chargé de communication à la Division Provinciale de Santé a rappellé à la population l’importance de prendre ce vaccin: « Uvira est une zone endémique, elle ne manque jamais des cas de choléra, tout le monde devra se faire vacciner », a-t-il interpelé avant d’ajouter: « nous disons à la population de respecter donc ce deuxième passage, là on sera sûr qu’on a réussi une immunisation de 5 ans ».

Faisons connaitre que le lancement officiel de la campagne contre le choléra deuxième phase, était fait à Mulongwe sous l’accompagnement du Maire de la Ville d’Uvira Kiza Muhato. Celui-ci a profité de cette occasion pour remercier la population de s’être sensibilisé massivement afin de recevoir ce vaccin.
Il a ensuite motivé la popultion d’Uvira: « J’appelle tout le monde de pouvoir adhérer à accepter ce vaccin et de prendre ça avec toute joie puisque c’est pour l’intérêt de tous ».
Le ministère de la Santé et ses partenaires avaient alerté cette situation à Uvira, où les épidémies du choléra touchent la population des fois répétitives.

Clovis KAMINI

Related Posts