Uvira : 75 prisonniers libérés de la prison centrale Mulunge, la nouvelle société s’indigne du processus

0 / 738
Uvira : 75 prisonniers libérés de la prison centrale Mulunge, la nouvelle société s’indigne du processus

La nouvelle société civile congolaise axe sud de la province du Sud-Kivu, s’indigne du processus  qu’on a suivi pour libérer 75 prisonniers dans la prison centrale Mulunge d’Uvira. Une activité qui s’est passée ce jeudi  06 Juillet 2020 avant midi, en mairie d’Uvira.

Selon le coordinateur provincial de cette structure citoyenne, la mesure du président de la république  est louable mais ce qui est inquiétant est que la société civile n’a pas été associée pour analyser au niveau local les prisonniers qui sont des récidivistes et qui ne pouvaient pas bénéficier  de cette mesure de la grâce présidentielle.

André Byadunia, s’inquiète du comportement de certaines personnes libérées qui sont des récidivistes et qui sont un danger  pour la population d’Uvira. 

Selon le procureur près du tribunal de grande instance d’Uvira, cette mesure tire sa source dans l’ordonnance présidentielle numéro 20 /058 du 30 Juin 2020.

Emanuel  Bokola, précise, cette mesure concerne trois catégories de personnes ;  premièrement la remise de la peine restant à exécuter est accordé à toutes personnes condamnée  à une  peine de servitude pénale ou des travaux forcés inférieure à cinq ans, en deuxième catégorie ; la réduction de cinq ans de la peine restant à subir est accordée à toutes personne condamnée à une peine de servitude pénale ou des travaux forcés, égale ou supérieure  à cinq ans.

En dernier lieu, cette mesure concerne la commutation de la peine de mort en celle de servitude pénale à perpétuité aux personnes condamnées.

A côté de ces personnes libérées de ce jeudi, 18 autres personnes dont la peine est réduite restent dans  la prison pour épuiser le temps qui reste pour arriver à leur date de libération.

Le maire de la ville d’Uvira présent dans cette activité, conseille à ces prisonniers libérés de se comporter en bons citoyens pour ne pas retomber dans les mêmes infractions ou d’autres qui peuvent les faire retourner dans la prison.

La prison centrale Mulunge, comptait 1063 prisonniers avant cette libération alors que cette prison est construite pour 150 personnes.

Pascal Bahunde Authentique

Related Posts