Uvira: « La vie humaine est sacrée », Évêque du Diocèse d’Uvira sur le massacre de Kipupu et tuerie de Sange

0 / 428
Uvira: "La vie humaine est sacrée", Évêque du Diocèse d'Uvira sur le massacre de Kipupu et tuerie de Sange

La guerre des chiffres sur le massacre de Kipupu ne devrait pas faire l’objet d’un débat entre le peuple. Que ça soit le chiffre donné par les députés provinciaux du Sud-Kivu et la population de Kipupu (plus de 200 morts, NDLR) ou celui donné par la Monusco (15 morts et centaines de disparus, NDLR) et d’autres parties cela importe peu. Ce qui est important est de savoir que la vie humaine est sacrée. Propos de l’Evêque du diocèse d’Uvira dans une conférence de presse qu’il a animé dans les enceintes de l’évêché d’Uvira la soirée de ce lundi 03 Aout 2020.
Monseigneur Sébastien Joseph Muyengo Mulombe condamne fermement le massacre de Kipupu et le meurtre de Sange observé la nuit du 30 au 31 Aout 2020, où un militaire a tué par balle 13 personnes et 8 blessés.
L’évêque du diocèse d’Uvira craint que les tueries qui s’observent dans les hauts plateaux ne s’inscrivent dans un cercle vicieux de vengeance et que ceci pourra dégénérer d’autres actes de barbarie dans ces entités.

Il propose au gouvernement congolais d’installer un quartier général des FARDC à Minembwe ou dans un autre lieu dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi ou Mwenga.
Monseigneur l’Eveque précise que l’église catholique ne doute pas qu’il y a des hommes politiques et meme certains leaders de certaines églises qui sont derrières ces conflits qui emportent les vies humaines jour après jours. De ce qui est du meurtre de Sange l’évêque regrette l’absence de l’autorité de l’état qui est à la base de ce meurtre. L’évêque ne comprend pas comment un militaire ivre peut éliminer par balle un grand nombre des personnes dans un endroit où il y a d’autres militaires sans l’arrêter.
Le numéro un de l’église catholique à Uvira propose au gouvernement un contrôle efficace de nos frontières il pointe du doigt la cité de Kamanyola qui sert d’un passage au groupes armés étrangers qui se dirigent dans les hauts plateaux pour insécuriser les paisibles citoyens.

Eric NGABO

Related Posts