Sange : 13 personnes tuées par un élément FARDC en état d’ivresse

0 / 214

Inhumation de 13 corps de victimes de l’assassinat du jeudi 30/07 dernier ce samedi 02/08/2020 à Kyanyunda dans la plaine de la Ruzizi à Sange.

C’est après une journée de ce vendredi où la situation est restée tendue la journée à Sange dans la plaine de la Ruzizi, en territoire d’Uvira. Les activités sont restées paralyser, la RN5 bloquée et des coups de feu dans la matinée de ce vendredi 31 Juillet 2020. Ceci suite au meurtre de 13 personnes la nuit de ce jeudi 30 Juillet 2020 et plusieurs blessés par un militaire FARDC en état d’ébriété ; les manifestants ont tenté de s’en prendre à la base de la monusco locale avant d’être dispersé à coup de gaz lacrymogène.

D’après le porte-parole des opérations SOKOLA II Sud, Sud-Kivu, capitaine Dieudonné KASEREKA, l’élément FARDC auteur de cet acte est du 122è bataillon commando basé à KABUNAMBO dans la plaine de la Ruzizi. Jusqu’à présent il reste introuvable après son forfait.

Toutefois, des éléments FARDC sont déployés dans la zone pour sa recherche, rassure le capitaine Dieudonné KASEREKA. Le commandant intérimaire du secteur opérationnel sukola2 sud Sud-Kivu. Le général de brigade BANZA KABULO joseph condamne cet acte ignoble, présente les condoléances les plus attristés aux familles de victimes et promet de rechercher ce meurtrier pour qu’il réponde de ses actes devant la justice. Celui-ci condamne cet acte ignoble commis par un militaire qu’il qualifie d’indiscipliné.

Pour rappel, dans la nuit de jeudi vers 20 heures, un élément FARDC en état d’ivresse ouvre le feu sur les civils sans aucune autre forme de procès. 12 personnes sont mortes sur les champs et 9 blessés internés à l’Hôpital Général de Ruzizi. Une parmi les victimes succombe de ses blessures la journée de ce vendredi 31 juillet ramenant ainsi le bilan à 13 morts et 8 blessés.

Clovis KAMONI

Related Posts