Rapatriement des Congolais bloqués au Burundi de suite de confinement en RDC

0 / 273
Rapatriement des Congolais bloqués au Burundi de suite de confinement en RDC

Plus de 800 congolais bloqués au Burundi de suite de confinement du au covid-19 regagne la RDC la journée de ce mardi 19 Mai 2020. Ceci intervient après un sit in observé par ces derniers à leur ambassade à Bujumbura la veille, exigeant leur rapatriement après des tensions observées au Burundi en cette période pré-électorale.

Tôt le matin de ce mardi, plus de 800 congolais candidats au rapatriement ont assiégé leur ambassade pour un rapatriement volontaire dans leur pays la RDC.

Nombreux d’entre eux sont ceux retrouvés au Burundi pour diverse raisons, soit des soins médicaux, des visites familiales ou encore des études, contraint d’y rester malgré leur volonté de suite de confinement dû à la pandémie de covid-19 ayant entrainé la fermeture des frontières congolo-burundaises.

Cette volonté de retourner au pays intervient après des tensions pré-électorales observées au Burundi.

En pleine journée de ce mardi 19 Mai 2020, au moins 5 bus faisaient la navette entre l’ambassade de la RDC et la frontière de Kavimvira pour le rapatriement de ces congolais.

Ces derniers ont été accompagnés par le chargé d’affaires de l’ambassade de la RDC au Burundi. Une fois à la frontière, chaque candidat s’est chargé pour la suite après des formalités administratives et migratoires au poste frontalier de Kavimvira.

Une situation qui inquiète les organisations de la société civile qui s’attendaient à une mise en quarantaine de cette délégation comme le veut les mesures barrières de covid-19.

La majorité de ces rapatriés sont des congolais de la province du Sud-Kivu, le Nord-Kivu et la province de Tanganyika.

Elie Lambert KALEMBIRE.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *