Uvira: Les étudiants des institutions supérieures et universitaires d’Uvira adhèrent à l’idée du planning familial et l’utilisation du produit MIFEPRISTONE pour prévenir les grossesses indésirables.

2 / 427
MIFEPRISTONE

Une soixantaine d’étudiants d’universités et instituts supérieurs de la ville d’Uvira approuve les méthodes de planning familial pour le développement socio-économique dans leur milieu. C’est ce mardi 24 décembre 2019 au cours d’une journée de sensibilisation sur les avantages du planning familial et l’utilisation du produit médical MIFEPRISTONE 10 et 50 Mg organisée à Uvira par l’ONG assistance aux personnes vulnérables et femmes en âge de procréation AVUF avec l’appui de MEDI HELP WEIMAR gGmbh.
Une activité organisée dans les enceintes de l’institut supérieur du commerce, ISC-Uvira.

Pour ces étudiants d’Uvira ; étant jeunes  ils trouvent important de connaitre les méthodes de planning familial en vue d’aider leurs communautés à résoudre différents problèmes socio-économiques vécus dans plusieurs familles d’Uvira. Une situation causée par un nombre élevé des enfants dans les familles avec maigres revenus. 

Mademoiselle Françoise AMURI étudiante en première année de graduat à l’ISC Uvira témoigne « Dans notre famille nous sommes huit enfants, moi je suis la fille ainée.  Seul trois d’entre nous étudient, mais les autres n’ont fait que le cycle primaire. Nos parents n’ont pas de moyens pour nous faire tous étudier. Si nos parents pouvaient utiliser les méthodes de planning familial, mes autres frères pourraient aussi étudier », indique-t-elle après la sensibilisation de  AVUF.

De son côté Sylvain SHABANI étudiant à l’Université de grand lacs estime ; « beaucoup d’enfants souffrent de la mal nutrition chez nous suite à la pauvreté de leurs familles. Nous voyons toujours des enfants déambuler en désordre dans les avenues pour mendier. Lorsque nous les demandons pourquoi ils sont dans la rue ; ils nous disent qu’ils sont nombreux dans leurs familles et que leurs parents n’ont pas des moyens pour les supporter ».

Dans différentes interventions de ces étudiants ; ils font état de plusieurs de leurs camarades filles ayant laissé les études pour se marier, connaissent des problèmes de mal nutrition pour avoir déjà mis au monde beaucoup d’enfant sans programme. Cette situation met en danger la vie de leurs anciennes camarades qui n’ont pas eu accès à la connaissance des méthodes de planning familial, ajoutent ces étudiants. S’agissant de l’utilisation du produit MIFEPRISTONE 10 et 50 Mg ; les étudiants d’Uvira exhortent leur camarade à l’abstinence sexuelle pour prévenir les grossesses indésirables et les maladies sexuellement transmissibles. Toute fois ; selon  Madeleine MASOKA de l’institut supérieur pédagogique ISP-Uvira ;  les étudiants qui ne sont pas capables de s’abstenir peuvent recourir à ce produit après des relations sexuelles pour prévenir toute grossesse indésirable.  Néanmoins ; elle exhorte ces camarades à ne pas oublier les méthodes de prévention contre le VIH/SIDA et  les infections sexuellement transmissibles malgré l’utilisation de MIFEPRISTONE  10 et 50Mg.  De son côté ; l’administrateur gestionnaire de l’ONG Assistance aux personnes vulnérables et femmes en âge de procréation AVUF ; son organisation par cette sensibilisation vise le bien être de la jeunesse et de leurs familles. Pour Paul MAKUMBA ; si les jeunes comprennent les méthodes de planning familiale, ils seront capables de bien préparer leur vie de mariage en évitant la pauvreté et les souffrances des femmes. Pendant ce temps, notre source indique ; le produit MIFEPRISTONE 10 et 50Mg, une fois utilisé par ces jeunes, peut les aider à éviter des grossesses précoces indésirables et terminer leurs études. 

Gaius SHABILEPA

Related Posts

2 comments on “Uvira: Les étudiants des institutions supérieures et universitaires d’Uvira adhèrent à l’idée du planning familial et l’utilisation du produit MIFEPRISTONE pour prévenir les grossesses indésirables.
  1. Nous devons utiliser les méthodes contraceptives d’urgence afin de contrôler notre démographique pour qu’en suite nous puissions contrôler notre économie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *